Quels supports?

L'utilisation de supports, dits médiums tels que:  peinture acrylique, pastel, découpages et collages, modelage, danse, contes, musique, marionnettes, clown... permet de poser dans la matière l'expression de ce qui vibre dans le corps. Cela vient connecter cet espace qui est libre de sentir et permet de révéler des problématiques conscientes ou inconscientes et d'accompagner chaque être à une transformation positive de lui même.

 

L'idée est de s'appuyer sur un cadre créatif qui permettra de connecter plus facilement les douleurs ou violences vécues, croyances limitantes et également, de connecter ce qui est doux et chaleureux.

 

 

Chaque média comporte une dynamique propre à lui. Il s'agit de mobiliser chez le patient les ressources disponibles de sa créativité, mieux encore de libérer les capacités expressives qu'il ignore posséder.

 

L'objectif est de favoriser chez le patient, à travers le choix de médiums, la manifestation de ses vécus et expérimentations pathologiques ou limitants, et du monde imaginaire qu'il possède.

 

Aucun objectif n'est à atteindre, ni le beau, ni l'esthétique ne sont recherché, et ce, quelque soit le support utilisé 

LA PEINTURE ACRYLIQUE

 

La peinture est fréquemment utilisée en art thérapie. Elle fait l'objet de consignes libres ou avec contraintes. Les couleurs primaires peuvent être utilisées afin de permettre la création de ses propres couleurs. 

 

Déposer dans la peinture permet de lâcher prise, de réaliser des mélanges, d'agir aussi sur l'épaisseur et de se laisser surprendre par la production. 

 L'ARGILE, LE GRÈS

 

Ce médium ramène la personne à une pulsion créatrice archaïque.  Il permet au patient de créer dans la matière, à l'extérieur, une image de son monde intérieur. Les forces agissant dans les profondeurs inconscientes de l'âme peuvent se concrétiser au travers de créations manuelles; grâce aux mains, un lien s'établit entre l'intérieur et l'extérieur, le dehors et le dedans, entre l'esprit et la matière.

 

L'argile s'inscrit dans l'éphémère.

Le grès, ramène à l'estime de soi. Il amène une thérapeutique Yang.

 

La porcelaine, qui ne sera pas utilisée, est délicate; Elle doit être apprivoisée. Elle amène une thérapeutique Yin.

 


LE DÉCOUPAGE ET COLLAGE

 

Le collage est un média utilisant la plupart du temps des journaux et/ou des magazines disposés sur une table. Les participants peuvent découper, au ciseau ou déchirer à la main (si incapacité) des éléments qui les interpellent et qu'ils vont ensuite coller sur une feuille prévue à cet effet.(si incapacité, utilisation de gommettes, des paillettes.) 

 

En résulte une composition qui fait miroir à l'état psychique de la personne l'ayant crée. 

 

Ce média permet de raconter une histoire lorsque les mots ne sortent pas. 

 

Lorsque les productions individuelles  d'un groupe sont mise en commun, l'observation des comportements dominants selon les consignes données peut aider à instaurer un nouveau dialogue dans un groupe et une meilleure adaptabilité aux contraintes de la réalité.

 


LE DESSIN

 

Le dessin permet un processus de projection, de visualisation et de symbolisation. Les objectifs du dessin permettent appropriation et affirmation de soi.

 

Pourront être utilisés : Crayons à papier, de couleurs, feutres, pastels gras ou secs, et même fusain.

 

Il offre la possibilité de jouer avec les couleurs, les volumes, les sensations, chacun y déclinant son langage graphique personnel.

 

En travaillant de manière circulaire, soit de la périphérie vers le centre , soit l'inverse, il permet un recentrage sur soi ou une extériorisation.  

 


LE CONTE ET L'ECRITURE

 

L'écriture permet d'exprimer  avec des mots ce qui ne peut pas être exprimé tout haut. Certains ont spontanément recours à l'écriture pour soulager leurs conflits internes. 

 

La lecture de contes permet de revisiter les mythes collectifs et d'en comprendre ce qui résonne chez les patients. 

 

A partir de la lecture d'un conte, il pourra être proposé de déposé dans la matière  (dessin, peinture, pastels, argile ou grès) les émotions sentis lors de la lecture, ou de poursuivre le conte avec l'écriture. 

 

Autant de pistes permettant l'expression de toutes émotions.


LES MARIONNETTES

 

L'utilisation des marionnettes comme média thérapeutique peut passer par la création ce ces marionnettes ou par le choix de marionnettes proposées aux participants.

 

 

La création d'une marionnette ouvre un large espace de créativité. 

 

Leur mise en scène peut se travailler à partir d'un scénario ou en jeu libre improvisé. Elles  peuvent permettre de mettre en scène des conflits conscients ou inconscients des personnes qui les font jouer.

 

Le jeu des marionnettes permet également d'exprimer certaines émotions refoulées, de formuler certains besoins ou d'ouvrir un espace où l'on peut raconter son histoire (idéal pour des personnes isolées). 


 

 

 

LA DANSE

 

Le corps devient l'instrument à partir duquel on apprend à être bien dans sa peau, à sortir de "sa tête", à retrouver l'énergie de l'enfant. 

 

Sur un plan physique, la danse améliore la circulation, la coordination et le tonus musculaire.

 

Sur un plan mental et émotif, elle renforce l'affirmation de soi, ravive les capacités intellectuelles  et la créativité. Elle permet aussi de rencontrer des émotions difficiles à exprimer verbalement: colère, frustration, sentiment d'isolement, peur du regard de l'autre ..... 

 

Les mouvements peuvent être improvisés, seul ou à plusieurs. La danse peut être un élément rassembleur et dans tous les cas, de contact: avec un autre, ou avec l'environnement, et la conscience du corps dans cet environnement.

 

L'usage de tissus peut être utilisé en relation avec la danse, le déplacement du corps et représenté le lien. 

L'aspect sensoriel du tissus, ainsi que sa représentation sont aussi une source émotionnelle qui peut raviver des souvenirs, heureux ou non.

 

Tous ces aspects combinés à la danse et au mouvement peuvent révéler de nombreuses mises en conscience.


LE CLOWN

 

Le clown: Il exprime, il montre tout se qui se passe ou ressent. Il peut montrer qui il est. 

 

 

Il permet la rencontre avec soi, met en scène ce qu'il vit, ce qu'il sent.... dedans. Il met en lumière une richesse d'informations sur soi, et sa relation à l'autre, aux autres. 

 

Il n'est pas ici, le clown "théâtre" dont l'objectif est de faire rire, même si dans certaines mises en scène, il fait rire.

 

 Le clown est juste une partie de chacun qu'il permet de montrer, d'exprimer plus facilement. Il révèle ses forces et ses faiblesses. 


 

LE MASQUE

 

Fabrication de masque à partir d'assiette en carton ou bandes de plâtre. Sa décoration permet de s'imprégner de son identité, de ses forces et de ses faiblesses. 

 

Une mise en scène avec le masque permet de s'identifier à ce qu'il est: Je le porte, je suis "quelqu'un", je l'incarne.

 

 Il peut permettre aussi un retour à soi et laisser "tomber le masque" 


 LA MUSIQUE

  

La musique pourra accompagner de nombreux ateliers en art thérapie. 

 

Les sons et les rythmes deviennent des supports pour augmenter la créativité, de reprendre contact avec soi, et aussi son histoire. 

 

Les choix de musique peuvent  avoir des effets variés, allant de la détente  à  l'apaisement, à la joie tout autant qu'ils peuvent faire émerger des émotions, des souvenirs parfois oubliées ou profondément enfouies.   

 

Parce qu'elle atteint les êtres "au coeur d'eux-même", la musique permet d'aider les personnes à sortir de leur isolement et favoriser la communication. 

 

La musique, proposée dans diverse situations, pourra être  utilisée en mode actif ou réceptif et suscitera des émotions de nature variée. "La surprise sera de mise"